Amour caché

  • Marie
  • Recettes

Quel joli nom pour un gâteau ! N'est ce pas ?

Cacherait-il un secret dans son cœur ? Peut-être bien...

Je connaissais le célèbre "tourment d'amour", spécialité des îles Saintes en Guadeloupe, et en faisant quelques recherches sur le net, j'ai découvert cet "amour caché" originaire de Martinique.

Je crois que ces deux petits gâteaux sont des cousins germains voire même des frères jumeaux...  Leurs origines diffèrent un peu, ils ne sont pas nés sur la même île mais ils se ressemblent vraiment beaucoup. Les deux recettes sont plus que similaires : une pâte brisée, un appareil à génoise et entre les deux, un secret effectivement : une confiture de fruits, exotiques, évidemment. 

La version que je vous propose ici n'est peut-être pas l'originale, et je m'en excuse déjà auprès des spécialistes. Elle comporte un peu de crème pâtissière... Oh ! sacrilège ! diront certains... oui peut-être.. mais je crois que le gâteau est tout de même moins sec comme ça...

Et pour le nom, j'ai opté pour l'amour caché, cela me paraissait plus sympathique que la tourmente.

Quoi qu'il en soit, voici un petit gâteau très moelleux fourré avec de la crème pâtissière aromatisée à la confiture de coco. Un délice d'exotisme. 

Pour 8 tartelettes de 10 cm de diamètre

Confiture de coco

  • 70 g de noix de coco râpée
  • 70 g de sucre roux
  • 1/2 cuillerée à café d vanille en poudre
  • 1/2 zeste de citron vert
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 1/2 cuillerée à café de cannelle
  • 180 ml d'eau

Pâte brisée maison ou du commerce

  • 250 g de farine
  • 125 g de beurre
  • 1 jaune d'œuf
  • 5 cl d'eau

 

Crème pâtissière

  • 1 œuf
  • 50 g de sucre
  • 25 g de maïzena
  • 10 g de farine
  • 250 ml de lait
  • 2 cuillerées à soupe de rhum
  • 1 cuillerée à café de cannelle
  • 1 zeste de citron vert

 

 

 

 

Appareil à génoise

  • 3 œufs
  • 90 g de sucre
  • 90 g de farine
  • 1/2 cuillerée à café de vanille en poudre 

 

Déroulé

Confiture de coco

La veille, ou plusieurs jours avant, préparer la confiture de coco.

Dans une casserole, réunir tous les ingrédients, mélanger.

Faire cuire à feu moyen en remuant très souvent, pendant environ 15 mn. 

Il faut que l'eau soit totalement évaporée et qu'on ait une préparation pratiquement sèche.

Mettre dans un récipient hermétique et conserver au réfrigérateur jusqu'à utilisation. 

 

Pâte brisée

Pour faire une pâte brisée maison, voir le déroulé ici.

Crème pâtissière

Le jour même, préparer la crème pâtissière.

Casse l'œuf dans un bol et le fouetter avec le sucre jusqu'à blanchiment.

Ajouter la farine et la fécule et mélanger.

Ajouter progressivement le lait chaud tout en remuant pour ne pas faire de grumeaux.

Reverser le tout dans la casserole et faire épaissir en portant à ébullition sur feu doux. Faire cuire pendant 3 mn sans jamais cesser de remuer.

En fin de cuisson, ajouter la cannelle, le zeste de citron vert et le rhum.

Mélanger puis verser dans un récipient large, filmer au contact et mettre à  refroidir au réfrigérateur.

Quand la crème est froide, la travailler au fouet pour l'assouplir et ajouter la confiture de coco.

Mélanger. Réserver.

Appareil à génoise

Casser les œufs dans un bol et les fouetter au batteur avec le sucre jusqu'à ce que la préparation triple de volume.

Ajouter la farine et la vanille à la spatule sans faire retomber l'appareil.

 

Montage

Préchauffer le four à 180°C.

Etaler la pâte brisée et découper des disques de pâte. Foncer les moules à  tartelettes.

Remplir les fonds de tarte au 3/4 avec la crème pâtissière à la noix de coco.

Verser par dessus l'appareil à génoise en remplissant le moule à ras bord sans toute fois déborder.

Enfourner pour 35 mn.

Laisser refroidir avant de démouler, saupoudrer de sucre glace pour faire plus joli. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Grayscale © 2014 -  Hébergé par Overblog