Chinois

  • Marie
  • Recettes

Ce gâteau brioché, fourré à la crème pâtissière, fait le bonheur des goûters ou des petits déjeuners.

Il est d'origine allemande ou alsacienne et s'appelle le Schneckenkuchen en allemand, ou Schneckekueche en alsacien, ou encore Schnèggekùùche en francique rhénan lorrain, ce qui signifie "gâteau escargot". Pour les non initiés, tous ces noms sont quelque peu difficiles à prononcer et à retenir, ce qui aurait amenait le premier importateur français à dire : "pour moi c'est du chinois". Le gâteau aurait été rebaptisé à ce moment là. 

C'est la version la plus rigolote que j'ai trouvée sur l'origine du nom. Il y en d'autres, et les avis sont partagés. Je vous laisse lire ici et retenir celle qui vous convient le mieux. 

 

Quoi qu'il en soit, il est délicieux et c'est encore une fois tellement agréable de pouvoir le faire soi même.

Pour un moule charnière de 24 cm de diamètre

Pour la brioche

  • 375 g de farine
  • 8 g de sel fin
  • 40 g de sucre
  • 15 g de levure
  • 4 œufs
  • 190 g de beurre

 

Pour la crème pâtissière

  • 1 œuf
  • 50 g de sucre
  • 15 g de maïzena
  • 250 ml de lait
  • 1/2 cuillerée à café de vanille en poudre
  • 1 cuillerée à soupe de rhum

 

Pour le montage

  • 100 g de pépites de chocolat noir
  • Sucre casson
  • Œuf ou lait pour la dorure

Préparation de la brioche

Mettre, dans la cuve d'un robot pâtissier ou dans un grand saladier, le sel, la farine.

Faire un puits et y ajouter le sucre, les œufs, et la levure émiettée.

Mettre en marche le robot ou le batteur électrique muni des crochets.

Pétrir jusqu'à ce que tous les ingrédients soient amalgamés et que la pâte se détache des parois.

Ajouter progressivement le beurre mou tout en continuant à pétrir.

Pétrir la pâte environ 10 mn jusqu'à ce qu'elle soit souple et élastique sans coller aux doigts. Elle se détache seule des parois.

Retirer le bol, corner la pâte pour la rassembler au centre de la cuve, filmer la cuve et laisser lever la pâte pendant 1H ou 2H, le temps qu'elle double de volume.

Quand la pâte a bien poussé, la dégazer avec le poing, la rassembler à nouveau au centre du bol, couvrir le bol et stocker au réfrigérateur pendant au moins 1H, voire même toute une nuit si cela peut vous faciliter l'organisation. C'est ce que j'ai fait.

 

Préparation de la crème pâtissière

Dans un bol, fouetter l'œuf avec le sucre. Ajouter la maïzena et la vanille et bien mélanger.

Faire chauffer le lait (ou pas) et le verser sur la préparation en mélangeant.

Remettre le tout dans la casserole et faire cuire sans jamais cesser de remuer au fouet jusqu'à ce que la crème épaississe. Compter 2 mn à partir de l'ébullition.

En fin de cuisson et hors du feu, ajouter le rhum et bien mélanger.

Transvaser dans un saladier et filmer au contact immédiatement.

Laisser refroidir puis stocker au réfrigérateur en attendant que la pâte à brioche soit prête.

Montage 

La pâte à brioche ayant séjourné au frais suffisamment longtemps, elle s'est raffermie.

En prélever environ 1/3 et l'abaisser au rouleau sur un plan de travail fariné en lui donnant une forme ronde d'environ 24 cm de diamètre.

Déposer ce disque de pâte au fond du moule graissé et sur un disque de papier sulfurisé.

Abaisser le reste de pâte en un grand rectangle d'environ 35 cm x 25 cm. 

Sortir la crème pâtissière du réfrigérateur et la travailler pour lui redonner sa texture crémeuse.

Etaler cette crème sur le rectangle de pâte en laissant libre environ 2 cm de pâte tout autour.

Répartir les pépites de chocolat sur la crème.

Rouler la pâte sur elle même en enfermant la crème, en un long boudin de 35 cm de long.

Etaler l'éventuel restant de crème sur le disque de pâte en place au fond du moule.

Découper le boudin de pâte en sept parties égales et les déposer dans le moule, sur la tranche. En mettre un au centre et six autour. Veiller à bien mettre la fermeture de chaque "escargot" vers le centre du moule.

Dorer une première fois à l'œuf entier battu, ou au blanc d'œuf ou encore avec un peu de lait.

Couvrir le moule et laisser lever la pâte jusqu'à ce qu'elle le remplisse. 

 

Cuisson

Quand la pâte a presque entièrement poussé, préchauffer le four à 180°C.

Dorer une deuxième fois la pâte et répartir le sucre casson par dessus.

Enfourner pendant environ 30 mn.

A la sortie du four, laisser tiédir quelques minutes puis ouvrir dès que possible le moule charnière et laisser refroidir sur grille.

 

Et maintenant on se régale, lors d'un goûter, d'un petit déjeuner ou d'un brunch ! 

 

Je me suis inspirée pour cette recette de celle du "Meilleur du chef"

Je propose cette recette à :

Nathalie de "Une cuisine pour voozenoo",

Viviane de "Quoi qu'on mange ?

et Chantal de "La cuisine de Blanche"

pour cette édition estivale de "Compile moi un menu"

où le thème est C'est les vacances...on brunch tout l'été. 

 

Merci de votre visite.

N'hésitez pas à me laisser un petit mot en commentaire, cela me fera toujours plaisir.

Et si vous le désirez, vous pouvez aussi me retrouver sur Facebook

A bientôt.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

La Cuisine de Blanche 19/08/2019 22:03

Un Chinois Suisse comme c'est bon de la crème pâtissière des pépites de chocolat que demander de plus. Merci j'arrive pour le brunch.
Bises

Marie 19/08/2019 23:32

Je t'en mets une part de côté ;-)
Bisous

Viviane 14/08/2019 12:33

Au moment du brunch, déguster ce chinois avec un choix de confitures maison... mmmm !!! j'a-doooo-re !!!
Belle journée. Bizh. Viviane

Marie 14/08/2019 12:43

Oh, quelle gourmande ! Je me suis contentée de la garniture de crème pâtissière et des pépites de chocolat. lol.
Bises

Natly 13/08/2019 11:45

Ce que j'adore le plus dans le Chinois, c'est le fondant du dessus :p
Il va falloir que j'en fasse un d'autant plus que mon fils adore ça et me le réclame depuis un moment.
Merci pour cette sublime participation pour les plus gourmand :)
Gros bisous

Marie 13/08/2019 12:43

Eh ben t'aurais pas aimé le mien alors :( J'ai zappé le fondant en me disant qu'il y avait bien assez de sucre dans tout ça. Mais j'avoue qu'un petit badigeonnage au sirop à la sortie du four lui aurait donné meilleur mine. Tant pis, ce sera pour une autre fois et de toute façon il était très bon tel quel.

Michelle 12/08/2019 19:05

très jolie brioche pour un brunch gourmand, bon lundi

Marie 12/08/2019 19:48

Merci Michelle, bonne soirée à toi aussi.
Bises

Grayscale © 2014 -  Hébergé par Overblog