Kaiserschmarren

  • Marie
  • Recettes

Kaiserschmarren ou crêpe de l'empereur.

Ce plat trouve son origine en Autriche et aurait été créé pour l'empereur François Joseph I°.

Bien que sucré, cette crêpe épaisse et non moins aérienne n'est pas considérée par les autrichiens comme un dessert. En fait elle est consommée en plat principal et unique lors de repas entièrement sucrés comme il est coutume d'en faire dans cette région de l'Europe. 

Elle trouve parfaitement sa place, chez nous, sur une table de brunch ou en dessert après un diner léger. 

 

Pour une crêpe de 20-22 cm de diamètre (2/3 personnes)

  • 2 œufs
  • 85 g de farine
  • 150 ml de lait
  • 25 g de sucre
  • 1/2 cuillerée à café de vanille en poudre
  • 20 g de raisins secs
  • 2 cuillerées à soupe de rhum
  • sucre glace
  • 40 g de beurre

 

Faire tremper les raisins dans le rhum.

Casser les œufs et séparer les blancs des jaunes.

Mettre la farine et la vanille dans un bol et ajouter les jaunes d'œufs, mélanger.

Ajouter, peu à peu, le lait et mélanger sans faire de grumeaux.

Ajouter les raisins et le rhum. Mélanger. 

Monter les blancs d'œufs en neige au batteur, lorsqu'ils sont presque montés, ajouter le sucre et continuer à fouetter quelques minutes.

Ajouter les blancs d'œufs en neige à la première préparation en plusieurs fois en soulevant la masse pour ne pas les faire retomber.

Faire chauffer une poêle de 20-22 cm de diamètre avec la moitié du beurre.

Verser la préparation et faire cuire sur feu très doux quelques minutes en veillant à ne pas faire bruler le fond.

Dès que le fond est cuit, retourner la crêpe à l'aide d'un couvercle ou d'une assiette et faire cuire la deuxième face avec le reste de beurre.

En fin de cuisson, faire glisser sur une assiette et saupoudrer de sucre glace.

Laisser tiédir.

Pour servir, "déchirer" des morceaux de crêpes directement à la fourchette et déguster accompagné de confiture de prunes. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Grayscale © 2014 -  Hébergé par Overblog