Et les calories dans tout ça ?

Eh oui, bien sûr, la pâtisserie n’est pas, à proprement parler, la meilleure alliée de la ligne et encore moins d’un régime amaigrissant. Elle est souvent riche en matières grasses et en sucre, les aliments les plus énergétiques.

Cependant, si on doit surveiller son poids et son alimentation, la pâtisserie n’est pas forcément totalement proscrite. Et il est d’ailleurs important de s’octroyer des petits plaisirs de papilles, cela permet de ne pas se sentir frustré.

On peut manger de tout, même les gâteaux les plus riches, sans mettre en péril son poids au bout de deux bouchées ! En fait, il faut bien prendre conscience que c’est l’excès qui engendre le surplus énergétique. Donc, le tout est de savoir s’arrêter à temps. Il faudrait se préparer mentalement avant chaque repas et limiter ainsi les prises.

Pour celles, et ceux (aussi), qui veulent limiter encore plus l’apport énergétique sans se priver, il y a encore des solutions.

On peut modifier, dans une certaine limite, les ingrédients de presque toutes les pâtisseries pour en diminuer le nombre de calories.

On peut remplacer par exemple le beurre par du beurre allégé à 41% de matières grasses, les crèmes entières par des crèmes allégées à 15% ou 7% MG. Attention, tout de même, toutes les préparations ne supportent pas le remplacement. Par exemple, inutile d’essayer de monter une Chantilly avec autre chose que de la crème entière, ça ne marchera pas. C’est la matière grasse présente qui permet à la Chantilly de « prendre ».

Le sucre peut être également substitué. On peut le remplacer par de l’aspartame en poudre qui tient bien à la cuisson. Il faut juste faire attention au dosage. On doit en mettre le 1/10 du poids de sucre prévu dans la recette ou le même volume. On peut également utiliser de l’édulcorant liquide, mais il a un pouvoir sucrant également très élevé et n’est pas facile à doser. Autant le réserver pour les yaourts par exemple.

Les farines peuvent aussi être remplacées en partie par de la fécule de maïs ou de pommes de terre, dans les crèmes pâtissières ou dans les gâteaux, entre autres.

Mais attention, la texture des gâteaux est due aussi aux matières grasses et au sucre présent dans leur composition. Avec de l’édulcorant, on ne pourra pas faire de caramel et les cannelés n’auront pas ce croustillant à l’extérieur… A savoir aussi, que la farine dans une crème pâtissière, apporte plus de mâche et donc de longueur en bouche et de goût.

Voilà, pas très simple de tout allier, c’est vrai, mais bon il y a toujours quelques solutions, sinon, c’est qu’il n’y a pas de problème.

Je vous donne ici quelques recettes allégées avec des ingrédients quelques fois surprenants, comme par exemple, la courgette dans le gâteau au chocolat sans beurre. Et le résultat est vraiment bluffant, pour de vrai.

Pour finir, ne culpabilisons pas. Laissons nos papilles se délecter, raisonnablement, nos cerveaux produiront des endorphines et on se sentira tellement bien !

Bon appétit !

Le coin allégé

Marie 03/07/2017 23:10

Sympa ton article, il est vrai que lorsque l'on cuisine beaucoup, il est toujours sympa d'avoir des astuces pour éviter de prendre trop de kilos, mais en continuant à se faire plaisir!
Je t'invite à aller faire un tour par là: https://unitedcoloursofmacarons.wordpress.com/2017/07/03/foodista-challenge-32-annonce-du-theme/ pour la nouvelle édition du Foodista Challenge,
A très vite, Marie

Grayscale © 2014 -  Hébergé par Overblog